89/90 : Christian Schulz, photographe de la chute du mur de Berlin

Culture

Christian Schulz vit dans l’ambiance dynamique de la capitale allemande depuis 1981. À travers son objectif, le grand photographe a non seulement immortalisé certains des mouvements politiques les plus tumultueux de la ville, mais également le quotidien de ses habitants. Pour célébrer le 30anniversaire de la chute du mur de Berlin, son exposition 89/90 était visible à l’Hotel de Rome du 2 octobre au 8 novembre 2019, offrant aux hôtes et aux visiteurs un aperçu de ce moment emblématique de l’histoire de la ville. Nous avons rencontré Schulz pour mieux connaître l’homme qui se cache l’appareil photo.

Dites-nous en un peu plus sur vos débuts dans la photographie...

« J’ai commencé en autodidacte. J’ai pris mes premières photos en 1980, dans une petite ville d’Allemagne de l’Ouest. En 1981, je suis parti vivre à Berlin-Ouest car je voulais éviter le service militaire obligatoire. Beaucoup de gens de toute l’Allemagne de l’Ouest et du reste du monde sont également venus s’y installer pour une autre raison : les loyers bas leur offraient la possibilité de s’exprimer artistiquement. De mon côté, c’est au début des années 1980 que j’ai fait l’expérience de toutes les nouvelles influences des différents arts. »

À quel moment l’agitation civile a-t-elle commencé à être publiquement visible ? Vous êtes-vous senti en danger en tenant un appareil photo ?

« L’agitation civile a commencé à être vraiment perceptible au milieu des années 1980, mais je n’ai jamais eu de problèmes en prenant des photos, sauf lorsque je souhaitais documenter une confrontation violente. »

Pouvez-vous nous en dire plus sur les photographies présentées à l’Hotel de Rome dans le cadre de l’exposition 89/90 ?Comment les avez-vous choisies ?

« Nous voulions raconter la chute du mur : avant, pendant et après. Une de mes images préférées de l’exposition est intitulée Une mère et son enfant ou Vierge à l’enfant. Cette photo ressemble à une peinture du 15e siècle. Le motif de la Vierge à l’enfant est un sujet clé de l’art de la Renaissance, avec la découverte de la perspective. Avec ce clin d’œil, ma photo rend hommage à l’histoire de l’art. »

Pour réserver votre séjour à l’Hotel de Rome, contactez-nous par e-mail à l’adresse reservations.derome@roccofortehotels.com ou par téléphone au +49 30 460 60 90.

Share this post