Cinq choses que peu de gens savent sur le whisky

Food & Drink

Véritable paradis pour les amateurs de whisky, l’hôtel The Balmoral accorde un immense respect à ce nectar ambré. Avec sa décoration en panneaux de chêne, le bar SCOTCH est un lieu entièrement dédié à ce spiritueux, avec plus de 500 références à la carte. Aux commandes : Cameron Ewen, responsable du bar et Grand Ambassadeur du Whisky. Pour fêter le mois du whisky, ce grand connaisseur nous fait quelques révélations sur ce breuvage classique :

 

1.  À l’origine, le whisky est transparent. Le malt fermenté qui sort des alambics est incolore. C’est à cela que ressemblait le whisky servi jusqu’aux années 1840, avant le début de l’exportation. Le whisky a alors été mis en fûts pour pouvoir être transporté en grosses quantités. C’est alors qu’on a constaté que cette méthode de stockage avait plusieurs effets : adoucir le whisky, le rendre plus complexe, et lui donner de la couleur. C’est à partir de là qu’on a laissé le whisky vieillir en fûts avant de le vendre.

 

2.  En Écosse, on perd environ 81 bouteilles de whisky par heure. La maladresse et les oublis n’ont rien à voir là-dedans. C’est tout simplement dû au phénomène d’évaporation naturelle qui se produit pendant que le whisky vieillit. C’est ce qu’on appelle la part des anges. Il y a 10 millions de fûts en train de vieillir en Écosse, et chacun d’entre eux perd environ 2% de leur contenu chaque année.

 

3.   La production de whisky est en hausse. Et pas uniquement dans les distilleries déjà bien établies. En Écosse, on compte 120 distilleries autorisées à produire du whisky. Ce chiffre pourrait grimper jusqu’à 150 au cours des cinq prochaines années. Tout cela sans oublier l’expansion de distilleries telles que Glenfiddich, Glenlivet et Macallan, qui ont déjà doublé leur capacité de production ou prévoient de le faire très prochainement.

 

4.  Certains des plus grands noms du whisky écossais ont commencé leur carrière en tant qu’épiciers. C’est notamment le cas de John Walker et des frères Chivas, des propriétaires d’épiceries qui ont pris goût aux assemblages en créant des mélanges de thé. Ils ont appliqué cette méthode au whisky et se sont mis à en vendre de plus en plus. C’est ainsi que sont nées les maisons Johnnie Walker et Chivas Regal. Ces deux marques sont devenues les whiskies écossais les plus vendus.

 

5.  Le vieil adage selon lequel le whisky doit se boire pur est en train d’évoluer. De plus en plus de marques encouragent leurs clients à faire des expériences avec leur whisky pour obtenir le mélange parfait, en variant les verres, l’accompagnement et la quantité de glace.

Dégustez votre whisky comme vous l’aimez !

 

Venez déguster votre prochain whisky parmi les 500 références disponibles au bar SCOTCH, ou faites plaisir à un amoureux du whisky en lui offrant l’expérience 100 Years of Whisky avec un bon cadeau valable 15 mois.

Share this post