LA SICILE ET SES SECRETS

Culture

Les locaux et les aficionados livrent leurs précieux conseils pour savoir où et comment profiter des endroits et des expériences uniques de l’île la plus captivante d’Italie.

En réalité, ces “secrets” n’existent pas vraiment : depuis une dizaine d’années maintenant, la Sicile est l’une des destinations les plus attirantes d’Italie. Avec son histoire mêlant influences grecques, romaines, arabes et normandes, son identité méditerranéenne singulière apparaît encore aujourd’hui dans ses traditions architecturales, culinaires, vinicoles et culturelles. Et puis, il ne faut pas oublier les paysages à couper le souffle : les magnifiques bosquets de citronniers de l’arrière-pays, les vignes qui tapissent le pied du mont Etna et les plages de sable au sud. Mais comme partout en Italie, les moments les plus inoubliables se cachent dans les coins encore dissimulés de la Sicile.

“J’ai toujours ressenti une sorte de magnétisme maternel qui me fait retourner chez moi de temps en temps,” raconte le galeriste sicilien Francesco Pantaleone. Après avoir vécu plusieurs années à Londres, il a pris la décision de rentrer à Palerme en 2014 afin d’ouvrir sa galerie éponyme. “C’est un chez-soi dans lequel je trouve sans cesse de nouveaux points de vue.” Francesco Pantaleone encense la campagne qui borde l’Etna, avec ses routes soutenues par des murets de roche volcanique noire et ses petites fermes perdues dans la verdure. Selon lui, l’endroit à visiter est le domaine de Tenuta Planeta Sciaranuova a Passopisciaro ; dans cette exploitation viticole entre mer et montagne, l’art et la nature trouvent un équilibre apaisant. La première moitié de juillet offre le meilleur moment pour la visite, car le domaine fonctionne alors comme une résidence nomade pour des artistes contemporains, et des pièces de théâtre sont présentées en plein air parmi les vignes. À l’autre bout de la Sicile, il recommande le Cretto di Burri, un chef-d’œuvre de landscape art de l’artiste du XXe siècle Alberto Burri qui commémore la destruction de l’ancienne ville de Gibellina lors d’un tremblement de terre en 1968. “C’est un hymne à l’espoir pour moi, et pour la défense et la préservation des racines et de l’identité,” explique-t-il.

Francesco Pantaleone , Photo By Simone Sapienza

 

Francesca Planeta, directrice générale des vins Planeta, est la femme derrière l’offre unique de Sciaranuova. L’endroit qu’elle conseille à tous ses amis et ses visiteurs est la toute petite ville de Sambuca di Sicilia, à quelques kilomètres à l’intérieur des terres à partir de Verdura. “Elle ne fait pas partie des visites habituelles des touristes,” dit-elle. Toutefois, avec la proximité d’anciennes ruines grecques, son quartier arabe charmant et son architecture baroque tapageuse, “elle vaut sans hésitation le détour”. À ne pas manquer : le Mu.Di.A, “un musée d’art religieux qui est une petite collection d’objets remarquables : des statues en bois, des peintures et des habits de cérémonie de Monseigneur Diego Planeta – né à Sambuca, archevêque de Brindisi et dernier juge de la monarchie sicilienne Sicula.”

 Pour le bijoutier Fabio Salini, la singularité de la Sicile réside entre les mains de ses artisans. Avec une résidence de vacances dans le Val ni Noto, Fabio Salini a passé une grande partie de son temps dans le laboratoire de céramique de Gaspare Patti, à Sciacca. “C’est un personnage hors du temps, avec une créativité qui semble folle au début, mais aussi complètement poétique et absolument originale,” dit Fabio Salini. De la vaisselle aux figurines en passant par des sculptures à taille humaine et, bien sûr, aux carrelages, le travail de Gaspare Patti est en effet spectaculaire. “Déambuler dans son atelier, c’est comme entrer dans un rêve.” À l’est, à Noto, Fabio Salini recommande de faire une visite à Antonino Sciortino, un quincaillier qui travaille pour des marques de luxe telles que Baxter et produit aussi des meubles, des lampes et des objets décoratifs. “Il façonne le métal avec autant de facilité que s’il dessinait avec un crayon,” détaille Fabio Salini, “tout en insufflant son travail d’une fantaisie enfantine.”

Etna

  “Il y tellement d’endroits que j’aime là-bas,” dit Philip Vergeylen qui a travaillé en collaboration avec Paolo Moschino lors de la restauration de la Villa Igiea, de Rocco Forte Hotel. Un fréquent visiteur de l’île pendant 15 ans, il dit : “Mais ma préférée est sans conteste la Villa Palagonia, à Bagheria”. Ce quartier à l’est de Palerme était autrefois recouvert de terres cultivables et de villas aristocratiques du XVIIIe siècle, mais il est désormais avalé par la banlieue de Palerme. “La villa a été construire seulement pour faire la fête et possède une impressionnante salle de bal : son énorme plafond en dôme est recouvert de miroirs décorés et des statues de marbre semblent sortir de ses murs – l’une d’entre elles tient un “mouchoir” en pierre qui tombe de ses doigts entrouverts,” raconte-t-il. D’autres splendides exemples baroques se cachent en plein cœur de Palerme : “Santissimo Rosario, San Lorenzo and San Mercurio, les trois oratoires du maître Giacomo Serpotta de la fin du XVIIe siècle, sont immanquables,” dit Philip Vergeylen. “Ils présentent un niveau de plâtrage qui est tout simplement ahurissant de génie.”

Mais pour Alberto Tasca, directeur général des vignerons de renommée internationale Tasca d’Almerita, ce sont les paysages à l’intérieur des terres qui parlent avec le plus d’éloquence de la beauté de la Sicile. “Les quatre saisons révèlent tout leur caractère ici ; et l’industrialisation et la contamination des sols a épargné ce lieu.” Vous trouverez la forêt primaire enchanteresse dans la réserve naturelle de Bosco di Ficuzza, précise-t-il. Les 35 000 hectares du parc national de Madonie sont couverts de plus d’une douzaine de villages centenaires protégés sur les flancs de montagnes culminant à près de 2 000 mètres d’altitude. Vous pourrez aussi trouver la magie de Tenuta Regaleali, le domaine de la famille Tasca d’Almerita qui chevauche la frontière de la province de Caltanisetta, où des grains rapportés sur l’île il y a près de 1 000 ans sont toujours cultivés. Les amateurs peuvent visiter les 400 hectares en Land Cruiser et goûter aux vins primés sur le lieu – une expérience puissante et intemporelle, “comme le reste de l’arrière-pays,” dit Alberto Tasca. “C’est la Sicile comme vous ne l’avez jamais vue.”

Les expériences les plus idylliques de Sicile sont toutes accessibles lors de votre séjour au Verdura Resort, dans les Rocco Forte Private Villas ou dans notre hôtel iconique récemment ouvert à Palerme, la Villa Igiea. Notre concierge se fera un plaisir de réserver un itinéraire sur mesure selon vos désirs sur reservations.verdura@roccofortehotels.com ou sur reservations.villaigiea@roccofortehotels.com ou en appelant le +39 0925 9980 01 (Verdura Resort & Rocco Forte Private Villas) ou le +39 0632888590 (Villa Igiea)

 

Credit: Francesco Pantaleone, photo by Simone Sapienza; Mozia Island, photo by Benedetto Tarantino

Share this post