Une Coupe de Champagne Festive

Rocco Forte Hotels
JANV. 4th

Avant de fournir votre cave à vin de votre breuvage pétillant préféré, découvrez les origines et les alternatives au champagne – ainsi que la reconnaissance que nous devons aux femmes dans la confection de cette boisson indispensable aux soirées festives.

La naissance du champagne

En dégustant un verre de Dom Pérignon, prenez le temps de penser aux moines bénédictins, les inventeurs de la “méthode traditionnelle”. Cette technique, à l’origine du champagne que nous dégustons aujourd’hui, consiste à opérer une deuxième fermentation dans la bouteille. Dom Pierre Pérignon a lancé la première production de champagne moderne dans les années 1690. Il est dit qu’il fut si enchanté du résultat qu’il cria : “Venez vite, je goûte aux étoiles !”

S’il est généralement considéré comme étant l’“inventeur” du champagne, Dom Pérignon a été en réalité devancé par le médecin et scientifique anglais Christopher Merrett, dont la recette de vin “pétillant” était en circulation depuis plusieurs décennies.

À cette époque, les bulles du champagne étaient considérées comme un défaut. Le roi Louis XIV, qui buvait presque exclusivement des vins de la région de Champagne, n’était pas un grand amateur de vin pétillant. C’est de l’autre côté de la Manche, en Angleterre, que ce goût s’est développé à partir du XVIIe siècle. Le développement des fours à charbon d’Angleterre ont permis de fabriquer un verre assez résistant pour contenir la pression de ces bulles.

Pour impressionner vos invités à Noël, lancez le débat à l’arrivée des amuse-bouches : “On pourrait dire que ce sont les Anglais qui ont créé le champagne et les Français qui l’ont perfectionné.”

Rassérénez ceux qui crient au blasphème en ajoutant cette autre anecdote : après la mort du roi Louis XIV en 1715, la popularité du vin pétillant en provenance de la Champagne grandit grâce à l’engouement de la nouvelle cour royale. Ruinart, la première maison de champagne, est fondée en 1729 ; Moët & Chandon suit en 1743. Puis l’histoire suit son cours…  

Les héroïnes de la Champagne

Entre le début du XIXe et une bonne partie du XXe siècles, un groupe de “veuves joyeuses” étaient à la tête des maisons de Champagne les plus prestigieuses. La recherche de nouveaux marchés – par exemple avec les efforts de Madame Veuve Clicquot en Russie ou ceux de Louise Pommery en Angleterre – était entièrement supervisée par des femmes et ce sont elles qui sont au cœur du phénomène international de cette boisson réjouissante. Les recettes alors engrangées ont permis de développer l’industrie et de l’amener au succès que nous connaissons aujourd’hui.

La très inventive Veuve Clicquot a aussi résolu le casse-tête pour rationaliser la production et créer des vins clairs. Lily Bollinger n’a eu de cesse de voyager pour promouvoir son vin alors que Louise Pommery et Veuve Laurent-Perrier ont imaginé de nouveaux styles de champagne et s’éloignant des breuvages plus doux pour finalement parvenir au champagne brut très sec ainsi que le champagne à dose nulle populaires aujourd’hui.

Le monde des vins pétillants en plein changement

Si le champagne est à l’origine de notre engouement pour les produits effervescents, il n’est en revanche qu’une des nombreuses variétés de vins pétillants à travers le monde. En France, le crémant est une alternative de qualité au champagne avec un prix plus abordable. Divisés en huit appellations, les vins pétillants de Bourgogne, d’Alsace et de la Loire sont parmi les plus expressifs du pays.

Vous seriez surpris d’apprendre que l’Italie produit le plus grand volume de vin pétillant au monde, avant la France. Conçu d’après le champagne, le Franciacorta et le Trentodoc présentent des variétés de raisins similaires et la même méthode d’élaboration. Ils sont considérés comme les versions haut de gamme des vins pétillants italiens. Dotée d’une histoire comparable au champagne, le prosecco date du milieu des années 1700. Pour une incarnation complexe dans le plus pur style du breuvage, recherchez un prosecco DOCG.

Si l’Espagne dispose de sa propre méthode traditionnelle de fabrication de vin pétillant depuis le XIXe siècle, avec la Catalogne et sa production de cava, l’Allemagne est aussi connue pour son amour des vins pétillants maison. Les habitants consomment jusqu’à quatre bouteilles et demie de Sekt par an. Dès lors, ce n’est pas étonnant que seule une petite quantité soit exportée.

Sur le reste de la planète se trouvent aussi les “nouveaux mondes” : l’Afrique du Sud, les États-Unis, le Chili, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et plus loin encore. Chaque pays a sa propre version pétillante, typiquement avec un profil de fruit plus mûr sur le palais.

Dans les 20 dernières années, nous avons vu une explosion de vins pétillants provenant d’Angleterre, fabriqués d’une manière identique et avec les mêmes cépages que ceux de la Champagne. Ils offrent un palais un peu plus frais avec une note de fond acidulée évoquant les pommes anglaises.

Lorsque vous visitez les divers bars et restaurants hauts en couleurs de Rocco Forte Hotels, demandez à notre équipe de sommeliers experts des recommandations sur des vins pétillants régionaux ou de champagne pour rendre vos célébrations plus belles encore.