120 ans d’histoire

Rocco Forte Hotels
SEPT. 23th

Si la célèbre horloge du The Balmoral est connue pour avancer de trois minutes, nous pouvons prendre un peu temps pour faire un retour dans le passé et explorer la riche histoire de cette icône d’Édimbourg. Parcourons les 120 ans de la vie du légendaire hôtel , aujourd’hui l’un des plus prestigieux établissements au monde.


Gardien du The Balmoral depuis 2016, le directeur général Richard Cooke nous accompagne dans ce voyage dans le temps à travers des anecdotes personnelles, des souvenirs chéris et de quelques secrets bien gardés. Premier hôtel du groupe Rocco Forte Hotel, The Balmoral trouve aussi une place particulière dans le cœur de Sir Rocco Forte.

Des débuts dorés

Impatients de trouver un repos bien mérité après un long voyage en train, les hôtes qui arrivent à l’hôtel North British Station en 1902 sont époustouflés par la taille ambitieuse et la grandeur du bâtiment. Il est orné de lucarnes, de tourelles, de tours et de balcons – un mélange d’éléments architecturaux européens issus de la Renaissance française et néerlandaise. Tous les plus grands noms de la haute société du Vieux Continent mettent alors un point d’honneur à visiter la plus prestigieuse adresse d’Édimbourg : le 1 Princes Street.

Conçu par W. Hamilton Beattie et A.R. Scott, la construction est tout de suite devenue un symbole architectural liant le vieil Édimbourg avec la nouvelle ville. Baptisé le The Balmoral depuis 1988, l’hôtel est en effet une demeure “majestueuse” – “balmoral” en gaélique – fondée pendant l’apogée de l’énergie à vapeur. 

Il suffit d’une courte plongée dans les archives pour découvrir les liens qui unissent l’hôtel à la gare de Waverley : ses sous-sols sont adjacents au quai 19. En grimpant des marches polies par des générations de bagagistes vêtus de kilts, les hôtes sont accueillis par la splendeur de style Édouardien du vestibule.

Cooke, Richard
“Le The Balmoral traverse les âges, il a tout vu"

 

Niches privées et anecdotes croustillantes

Richard Cooke, le directeur général, peut généralement être trouvé dans son endroit préféré du bar Prince, un espace haut en couleurs imaginé par Martin Brudnizki en collaboration avec la directrice du design chez Rocco Forte Hotels, Olga Polizzi. “Je pourrais rester ici toute la journée”, dit Richard Cooke. “Le bar est conçu selon mon propre goût – et je n’aime rien de plus que l’entrée du bar et de la brasserie, un lieu cosy où l’on peut se détendre en buvant un café et en lisant le journal.” 


Ce sont les détails de l’hôtel que Richard Cooke apprécie tout particulièrement, “comme le tourne-disque Shinola” dans la superbe suite Glamis, nommée d’après la maison d’enfance de la reine mère. Des mélodies d’arias, de jazz ou de rock’n’roll peuvent être jouées par les hôtes de la suite en hommage aux artistes qui ont séjourné au The Balmoral tels que Sir Paul McCartney ou les Rolling Stones. C’est la musique idéale pour accompagner un gin tonic ou un petit verre servi par l’un des ambassadeurs de whiskey de l’hôtel avec, en fond, une vue spectaculaire sur Princes Street.

Si les pierres pouvaient parler

Des familles royales aux chefs d’État en passant par les icônes culturelles de toutes les époques, le The Balmoral a accueilli un grand nombre d’hôtes éminents au cours de ses 120 années d’histoire.

Rembobinez les microfilms de nos archives remontant jusqu’en 1932 et retrouvez Laurel et Hardy, les comédiens du cinéma muet alors qu’une foule enjouée les emporte de la gare à l’hôtel à travers les rues de la ville. La contribution écossaise à James Bond, Sean Connery, est visible lorsque l’acteur inaugure la réouverture de l’hôtel 60 ans plus tard tandis que Karl Lagerfeld “a fait du The Balmoral sa base pendant le défilé des métiers d’art de Chanel” en 2012, révèle Richard Cooke. “La reine mère avait pour habitude de déjeuner au The Balmoral, J.K. Rowling a terminé le dernier tome de la série Harry Potter dans l’une de nos suites et Oprah Winfrey l’a interviewée dans une autre.”

En s’inscrivant dans les événements importants des prochaines décennies, le The Balmoral continue de se réinventer avec des initiatives uniques qui combleront les hôtes : des ambassadeurs de whiskey de renommée mondiale, des tours de hors-bord sur le Loch Lomond, des histoires racontées à travers les effluves des parfums du majordome des senteurs. Pour Richard Cooke, “le The Balmoral traverse les âges, il a tout vu : le développement de la ville, deux Guerres mondiales ou les victoires de la coupe de Calcutta. C’est le point de repère de nombreux événements d’envergure mondiale.”

En route pour les souvenirs inoubliables de 2023, rejoignez la 120e célébration du Nouvel An et portez un toast lorsque  notre célèbre joueur de cornemuse marquera le début des festivités de fin d’année. Pour davantage d’informations ou pour réserver un séjour, prenez contact avec notre équipe à reservations.balmoral@roccofortehotel.com ou en appelant le +44 (0)131 556 2414.