Digne d’une reine : les têtes célèbres coiffées chez Lock & Co.

Rocco Forte Hotels

Alors que la maison Lock & Co. Hatters lance sa collection de couture printemps/été inspirée des célèbres tea party, et qu’elle a conclu un nouveau partenariat avec le Brown’s Hotel, Ben Dalrymple, son directeur général, revient sur quelques-unes des figures célèbres que les plus anciens chapeliers du monde ont coiffées.

 

Un rendez-vous qui sied

Depuis le règne du roi Charles II jusqu’à celui de Sa Majesté Charles III aujourd’hui, Lock & Co. a ouvert ses portes en 1676, dix ans après le grand incendie de Londres qui, selon Ben Dalrymple, “a contribué à faire de Mayfair et de St. James le quartier des vêtements, des restaurants et des hôtels les plus raffinés”.

Locks, comme on l’appelle affectueusement dans la capitale, a emménagé à son emplacement actuel en 1759, lorsque ses propriétaires ont estimé que ce côté plus ensoleillé de la rue était davantage propice à l’observation des couleurs et des tissus. Leur savoir-faire a rapidement attiré des personnalités locales et internationales, comptant parmi sa clientèle quelques-uns des personnages les plus remarquables de l’histoire, dont la reine Élisabeth II, la princesse Diana, Oscar Wilde, Charlie Chaplin et même James Bond.

Dalrymple, Ben
"Nous sommes bien plus qu’un magasin de chapeaux et nous faisons la fierté de Londres, tout comme le Brown’s."

Le style à travers les siècles

En 1781, le Premier ministre britannique Lord William Grenville a été le premier d’une longue série de personnalités à se rendre à l’hôtel pour prendre part à un essayage. En 1800, l’amiral Lord Nelson y commanda son bicorne fétiche, qu’il fit ajuster à nouveau quelque 200 ans plus tard, cette fois au sommet de la colonne de Nelson, à Trafalgar Square. Au fil des siècles, de nombreux autres seigneurs et dirigeants se sont rendus dans le West End de Londres pour un essayage de chapeau sur mesure.

En 1908, Winston Churchill portait un haut-de-forme en soie Lock & Co. lors de son mariage à Westminster avec Clementine Hozier. Churchill est retourné dans sa chapellerie londonienne de confiance pour compléter sa stature d’un mètre soixante-dix avec des chapeaux Cambridge et Homburg. Il était connu pour s’arrêter au Brown’s Hotel afin de prendre un verre après le travail, en compagnie de son cigare caractéristique.

Aujourd’hui, les visiteurs de Locks viennent de loin pour découvrir l’histoire et l’héritage illustres de la chapellerie et pour posséder un objet vraiment unique.

 

Du côté de chez Ascot

Les mondains de l’époque de la Régence ont afflué chez Lock & Co. au début du XIXe siècle, avec à leur tête Beau Brummell – le dandy originel – qui y a acheté deux chapeaux. Alors que le tournoi hippique du Royal Ascot figurait en bonne place dans le calendrier social des célébrités, comme c’est toujours le cas aujourd’hui, le premier influenceur de Mayfair a introduit un nouveau code vestimentaire, stipulant que les costumes des hommes devaient être parfaitement ajustés et taillés sur mesure. Beau Brummel a également suggéré que les bottes soient cirées avec du champagne.

Aujourd’hui encore, les hommes qui se rendent à l’enceinte royale achètent leur haut-de-forme chez Lock & Co., tandis que les femmes se préparent à la Journée de la femme avec une pièce de leur collection de haute couture. Pour éviter toute imitation accidentelle, l’équipe de modistes tient un registre des pièces qui seront portées, à quel endroit et à quel moment. 

Cette année, les participants à Ascot peuvent combiner un séjour au Brown’s Hotel avec une expérience de stylisme Lock & Co. exclusive “Prêt pour Ascot”, y compris la livraison accélérée de leur chapeau.

Une tradition bien ancrée

Outre quelques illustres mécènes, Ben Dalrymple célèbre les siècles de service irréprochable que partagent le Brown’s Hotel et Lock & Co : “Nos entreprises partagent plus de 530 ans d’expérience dans la fourniture d’expériences extraordinaires à Londres. La confiance que les gens nous accordent est inégalée.

En tant que deux des plus anciennes entreprises de Londres, le Brown’s Hotel et Lock & Co. doivent leur succès au dévouement de leurs employés : “Ils sont tout ce qu’il y a de plus important et la culture qui règne ici n’est comparable nulle part ailleurs. Je considère mon rôle comme celui d’un gardien, au nom de la famille, d’une boutique merveilleuse et admirée au cœur de Londres. C’est un magasin historique, mais il prospère. C’est spécial, inhabituel et immensément gratifiant. Nous sommes bien plus qu’un magasin de chapeaux et nous faisons la fierté de Londres, tout comme le Brown’s.


La nouvelle collection printemps/été du chapelier sur le thème du thé s’inspire de Catherine de Bragance, la reine consort amatrice de thé qui a popularisé la boisson la plus appréciée des Britanniques. Les pièces fabriquées à la main comprennent le chapeau classique à large bord Darjeeling, le chapeau en forme de soucoupe Assam délicieusement réimaginé et le chapeau habillé en cuir Rose Bud – recréé sous forme de gâteau à admirer lors d’un afternoon tea spécial au Brown’s Hotel.

 

Rendez-vous au Brown’s Hotel pour un déguster un afternoon tea en partenariat avec Lock & Co. dans le Drawing Room – le port de chapeaux est évidemment encouragé.


You may also like

Une douce musique pour sauver les oliviers

Cet été, la Masseria Torre Maizza soutient une cause qui mérite notre attention. Save the Olives, une organisation à but non lucratif défendue par l’actrice Helen Mirren, a pour mission de sensibiliser le public à la Xylella fastidiosa, une bactérie qui ravage les oliviers des Pouilles et qui a un impact sur l’économie et l’écosystème locaux. Pour la soutenir, nous avons conçu un incroyable calendrier musical et artistique au milieu des oliveraies de notre Masseria – un cadre idéal pour faire passer le message de l’organisation.

“Authentique sans être traditionnel” – Zuma fait ses débuts en Allemagne au The Charles Hotel

Après deux décennies de succès avec son approche innovante de la cuisine japonaise, le restaurateur international Rainer Becker amène Zuma en Allemagne pour la première fois avec un pop-up estival très attendu au The Charles Hotel. M. Becker, qui a perfectionné ses compétences dans des restaurants étoilés au guide Michelin en Allemagne avant de tomber amoureux de la cuisine japonaise à Tokyo, revient dans son pays natal 22 ans après avoir lancé le premier Zuma à Londres.

Notre nouvelle destination: Rocco Forte Hotels pose ses valises à Naples

Si Rome constitue le cœur de l’Italie, l’âme du pays se trouve à Naples. Bastion de la beauté chaotique, elle bourdonne d’une énergie authentiquement italienne mais indéniablement napolitaine. Dotée d’une architecture grandiose, la troisième ville d’Italie est réputée pour ses scènes artistiques hautes en couleurs, ses lieux historiques incontournables et certaines des plus belles plages de la région. Peut-être plus connue comme le berceau de la pizza, elle accueillera bientôt un nouvel établissement Rocco Forte Hotels.