Guide de survie de la Frieze de Londres

Rocco Forte Hotels
SEPT. 10th

Les deux tentes de la Frieze occupent un espace équivalent au stade de Wembley et passer de l’une à l’autre peut prendre un petit quart d’heure à pied. Devant ce dédale de stands et de ruelles, il vous faudra l’aide d’un fil d’Ariane – un vétéran de la foire qui distillera ses conseils au fur et à mesure de vos découvertes. Si vous désirez virevolter d’une visite privée à une soirée sous les étoiles, tout en vous mêlant à une foule éclectique pour débattre des plus belles pièces de la foire, le calme enveloppant du Brown’s Hotel sera un nid douillet entre deux événements mondains.

Un court trajet en voiture privée dans Mayfair vous ramènera aux réjouissances de la foire dont les stands disséminés s’apparentent à un village éphémère haut en couleurs. Si les jardins bucoliques de Regent’s Park constituent le centre névralgique de cet événement étalé sur cinq jours – véritable microcosme des 280 galeries artistiques les plus renommées au monde – la Frieze est aussi un déploiement somptueux d’événements culturels à travers toute la ville. Pour les intrépides à la recherche de nouvelles œuvres, l’aventure artistique de la Frieze prend place aux quatre coins de Londres.

Dalí, Salvador
“Un véritable artiste n’est pas celui qui est inspiré mais celui qui inspire les autres.”

Premier conseil : dénichez un expert

Comme l’a dit Salvador Dalí : “Un véritable artiste n’est pas celui qui est inspiré mais celui qui inspire les autres.” Et quoi de plus inspirant qu’une plongée au cœur de la gigantesque foire artistique de Londres accompagné par un expert dans le domaine ? Avec un fin connaisseur à vos côtés – dont les services sont disponibles à la réception de la foire ou auprès de notre concierge au Brown’s –, il vous sera possible d’apprécier l’abondance artistique et d’élargir vos connaissance sur les pièces qui attirent votre œil et conviennent à votre bourse. L’introduction aux différents galeristes, autre avantage majeur de la Frieze, se fera aussi sans accrocs.

Agrémentez l’itinéraire de votre tour privé avec une session du Frieze Talks, une série de discussions et de conversations instructives données par des pontes de l’art contemporain. Les années précédentes, le photographe américain Nan Goldin, l’artiste cinématographique Tacita Dean et le directeur de la National Portrait Gallery de Londres, Nicholas Cullinan y ont pris part et cette année, la programmation ne manque pas de peps.

Deuxième conseil : maîtrisez le feu qui vous habite 

Si la majorité des visiteurs se rendent à la Frieze pour s’adonner à l’investissement sérieux dans les œuvres d’art, le nombre faramineux de bouteilles de champagne consommées laisse entrevoir un certain penchant au divertissement. Socialiser est plus qu’encouragé encourager : pendant la première soirée, la foire organise sa propre réception VIP réservée aux membres. Vous pourrez vous y fondre avec des artistes dont seule l’évocation du nom permet déjà de vendre un tableau pour une belle somme. Cette semaine festive est alimentée par du champagne Ruinart dont l’artiste nominé pour 2022 est Jeppe Hein, le créateur danois à l’origine des jets d’eau qui transforment tous les étés l’un coins de South Bank, à Londres, en un parc ludique apprécié des familles. 

La soirée d’avant-première marque seulement le début des festivités alors restez raisonnable (on parle ici d’un marathon, pas d’un sprint). Des soirées aux dîners en passant par des visites disséminées dans la ville, la semaine est remplie de centaines d’événements époustouflants. Un conseil : si vous ne voulez pas terminer la semaine sur les genoux, sachez réguler votre cadence.

 

Troisième conseil : fixez des limites

Tel un enfant les yeux écarquillés devant une vitrine de jouets, vous serez submergé par un déluge multicolore d’œuvres d’art toutes plus attirantes les unes que les autres. D’autant plus que les stands des galeries feront tout pour vous en mettre plein la vue. Que vous vouliez admirer les objets anciens en bronze prêtés par le British Museum ou contempler les pièces contemporaines prisées d’Anish Kapoor, il est toujours utile de se souvenir de la raison pour laquelle vous êtes venu, ainsi que de la somme que vous êtes prêt à débourser pour un tableau – même si vous voulez investir ou dénicher un cadeau de rêve.


Quatrième conseil : trouvez refuge dans des sanctuaires de tranquillité

Les espaces moins fréquentés comme le lounge privé de la section de gestion de patrimoine de la Deutsche Bank – conçu par Tracey Emin l’année passée – feront office de havre de paix. Les marques prestigieuses comme BMW organisent également leur propre refuge VIP dans lesquels le staff des galeries apporte un catalogue bien fourni des œuvres aux collectionneurs via un iPad. Il ne leur reste plus qu’à faire défiler les produits et à suivre leurs envies.

Les tables des clubs et des restaurants les plus prisés de Mayfair sont rapidement réservées alors envoyez un e-mail à reception.browns@roccofortehotels.com ou appelez le +44 20 7493 6020 pour parler à David Young, le concierge en chef du Brown’s qui pourra vous aider à tirer pleinement parti de la Frieze cette année.