Into the Wild : réensauvagement de l’Écosse

Rocco Forte Hotels

Les espèces en voie de disparition font leur grand retour les Highlands écossaises. En faisant de The Balmoral votre pied à terre à Édimbourg, partez faire de la randonnée, du kayak et plongez-vous dans les espaces sauvages. Découvrez ainsi un projet de protection de Mère Nature à nul autre pareil.

Après des siècles de diminution de la faune et de la flore, les communautés locales reprennent possession du futur de leurs forêts. Pour voir les fruits de ces efforts dantesques, organisez une excursion de deux jours en partant du The Balmoral.

La protection de la nature en Écosse a trouvé un nouvel essor, particulièrement grâce à l’écossais Alan Watson Featherstone. Après avoir découvert que la forêt est “une vie constituée en réseau complexe”, Watson Featherstone a fondé l’association Trees for Life (Des Arbres pour la vie) en 1986. Son but : revitaliser les forêts de conifères calédoniennes isolées qui couvraient les Highlands il y a 7 000 ans.

De nobles forêts commencent par de petites graines

Après avoir compris l’importance de la replantation, aussi appelé le réensauvagement, Alan Watson Featherstone explique que son “premier projet important a été l’édification d’une clôture de 50 hectares avec l’Office des Eaux et des Forêts. Cela a permis à 100 000 graines de pins écossais endémiques de grandir en sécurité des cerfs et des biches.” 

Depuis 2016, Trees for Life a réimplanté des écureuils rouge natifs de la région qui furent menacés d’extinction en Angleterre. L’association travaille aujourd’hui à la plantation de genévrier et de graines de pins sur les 4 047 hectares du domaine de Dundreggan. Le terrain surplombe la rivière Moriston dont les eaux s’écoulent entre Fort Williams et Inverness avant de se déverser dans le Loch Ness.

Repeupler un écosystème sauvage

Pour le futur, l’association voit les choses en grand. Ces visionnaires entendent restaurer non seulement les espèces et les habitats individuels mais aussi des écosystèmes entiers à leur état d’origine. La connexion des vallées de Cannich, Affric, Moriston et Shiel dans les trente prochaines années créera un couloir pour la vie sauvage, l’un des 10 endroits de réensauvagement officiels en Europe.

Augmenter la présence de la faune et de la flore pourrait également favoriser la sauvegarde du Lynx boréal qui parcourait jadis ces terres parmi les loups, les ours et les élans. L’association travaille conjointement avec la Fondation de sauvegarde de la faune et de la flore Vincent pour peser les effets de la réintroduction du lynx dans la région.

Alan Watson Featherstone ajoute : “Je suis fier d’avoir contribué positivement au futur des forêts de conifères calédoniennes, d’avoir aidé à développer le secteur de la restauration écologique au Royaume-Uni et d’avoir changé la vie de milliers de volontaires. Certains d’entre eux ont même décidé de poursuivre des projets similaires ailleurs.”

D’autres organisations ont rejoint cet effort de conservation en Écosse dont Cairngorms Connect, qui a mis en place en 2016 un plan échelonné sur les 200 prochaines années pour rétablir des rivières et replanter près de 600 km2 d’anciennes forêts de conifères dans le parc national de Cairngorms. Le Groupe écossais des castors écossais a de son côté réintroduit des castors communs dans la région de l’Argyll and Bute et la Société royale de zoologie prévoit de relâcher 20 chats sauvages.

Une plongée dans la nature

La petite société Perthshire Wildlife, à moins de 90 minutes de voiture d’Édimbourg, organise régulièrement des safaris de canoë. Vous pourrez observer des loutres, des martins-pêcheurs et des castors s’ébattre dans les rivières. Portez-vous également volontaire pour enregistrer la population de martinets, sauver des amphibiens piégés, désherber des plantes invasives ou planter des fleurs pollinisatrices dans les étangs.

Continuez ensuite vers le nord via Pitlochry et Fort Augustus en direction du Loch Ness pour vous rendre à Glenmoriston. À partir du printemps 2023, vous pouvez visiter le Centre de réensauvagement de Dundreggan de l’association Trees for Life. De nombreux ateliers et des expositions y sont organisés et vous pourrez également prendre part à des portes ouvertes de surveillance des écureuils rouges ainsi que des tours guidés. 

Si vous apercevez un mouvement dans les bois lors de votre prochaine aventure en Écosse, cela pourrait être un écureuil rouge ou une loutre – et un jour, pourquoi pas un lynx. 

 

Situé dans le cœur d’Édimbourg, le The Balmoral est un pied-à-terre confortable pour des excursions légendaires et une exploration des Highlands écossaises.


You may also like

Un voyage entre mère et fille en Europe

À l’approche de la fête des Mères, rien de tel qu’une échappée entre filles. Virée culturelle, weekend shopping ou étape détente dans un spa, quelles que soient vos envies, nous vous proposons les meilleures villes pour un moment inoubliable entre mère et fille, de 7 à 77 ans.