The Family Series
Part 2: The Art of Eating and Drinking

Lydia Forte
Group Director of Food and Beverage

“Somptueux, élégant mais aussi cozy et accueillant” : tant à Londres qu’à Rome, Milan ou Bruxelles, Lydia Forte pousse l’art de la table au sommet du raffinement – comme le ferait chaque membre Forte. La gastronomie est l’un des piliers de notre culture. Derrière la provenance des ingrédients et leur préparation dans les recettes régionales se logent des histoires qui prennent leurs racines loin dans le temps. Plus que toute autre sensation, les saveurs et les arômes peuvent nous plonger dans l’esprit d’un lieu ou nous rappeler un souvenir fort et unique. L’art culinaire est aussi intimement lié à la valeur de l’hospitalité : rien au monde n’est plus accueillant que de déguster un met préparé avec amour et talent – en égale proportion !

Lydia Forte, directrice du groupe pour l’agroalimentaire, a fait de son fer de lance la transformation de la gastronomie en un aspect qui définit et enrichit l’expérience Rocco Forte. Il suffit de prendre place dans un hôtel ou un bar Rocco Forte pour immédiatement reconnaître la ville où vous vous trouvez : des cocktails créatifs, du miel et des confitures produits localement (et, comme c’est le cas au The Balmoral à Édimbourg, du saumon fumé maison), des produits issus des fermes de la famille bios au Verdura Resort en Sicile… Cette expérience est aussi un subtil mélange de plats réconfortants et d’aliments légers, frais et sains, toujours simples et savoureux qui tirent parti de la qualité exceptionnelle des ingrédients locaux et de saison.

Si l’hospitalité façon Forte se trouve au cœur de son ADN, Lydia Forte a néanmoins fait ses armes parmi les meilleurs restaurants de Londres, dont HIX de Mark Hix et au The Wolseley, sous l’égide de l’ancien propriétaire Jeremy King. Aujourd’hui, de la conception aux opérations en passant par la nutrition, son rôle englobe tous les aspects de Rocco Forte Hotels liés à la nourriture et à la boisson. Elle travaille main dans la main avec Fulvio Pierangelini, le directeur créatif de la restauration qui gère aussi les vastes potagers du Verdura Resort. “Il m’a tellement appris sur la nourriture”, dit-elle à propos du chef Romain étoilé et ancien restaurateur. “Certains disent que c’est un homme qui murmure aux ingrédients… Quand on se rend dans son appartement à Rome, il ne peut y avoir que quelques légumes, trois fois rien, mais, d’une manière ou d’une autre, ça lui suffit pour créer un véritable festin.” C’est pour cette raison que la qualité est le mot d’ordre de la tradition culinaire de Rocco Forte Hotels, comme en attestent le fritto misto aérien au restaurant Irene, à Florence (servi en accompagnement d’un miel aigre-doux local) ou les côtelettes d’agneau en croûte bios du restaurant le Charlie’s, au Brown’s Hotel à Londres.

Mais la qualité n’éclipse pas le confort, au contraire : des menus et des espaces accueillant pour offrir aux hôtes une attention et une atmosphère calmes et sereines. Telle est la philosophie qui motive le nouveau projet de Lydia Forte, un club qui organise des dîners dans la Drawing Room du Brown’s. “Je voulais que le Brown’s réalise tout son potentiel, que tout son rez-de-chaussée partage cette même énergie”, explique-t-elle. “Ici, c’est le confort qui prime : des recettes anglaises – en fait, des plats de grand-mère exécutés à la perfection – comme des quiches de saison, une soupe de crème de tomate, des œufs à la coque avec des soldats au caviar, ainsi que les superbes cocktails de notre charriot.” Des mini martinis, une lumière tamisée et une playlist choisie avec soin ainsi que quelques jeux de sociétés (Perudo, backgammon) sont la touche finale à une atmosphère enveloppante. “On a l’impression d’entrer dans un club privé mais sans avoir besoin d’une carte de membre. C’est exactement le type d’endroit qui permet de sortir de chez soi sans avoir l’air d’y penser.”

Pour le Carlton, le nouvel établissement Rocco Forte Hotels dans le triangle d’or de Milan, Lydia Forte a collaboré avec Pierangelini et le consultant en luminaire de Rocco Forte Salvatore Calabrese – elle les appelle “l’équipe de rêve de la restauration” – sur plusieurs endroits : le restaurant, le bar, le conservatoire, la cour et le grand jardin. “Tout le rez-de-chaussée est dédié à l’espace restaurant et au bar”, dit-elle. “Nous voulons donner l’impression d’être dans un restaurant et un bar constitués de plusieurs salles autant fréquentés par les locaux” que par les visiteurs étrangers. Si les plats du restaurant seront basés sur un menu recherché, comme un “crudo italien et du poisson d’inspiration asiatique”, le bar s’inspirera clairement de ses origines milanaise, avec un menu régional et des classiques imaginés par Pierangelini.

Malgré le 25e anniversaire de Rocco Forte Hotels, le travail de Lydia Forte se révèle de plus en plus passionnant. Loin de se reposer sur ses acquis, elle n’a de cesse de pousser son dévouement toujours loin. Ainsi, créer une expérience gustative qui permet aux hôtes de se plonger dans l’esprit du lieu dans lequel ils se trouvent, tout en leur procurant un plaisir durable, reste l’envie phare de Lydia Forte. Tout comme son père, sa tante, ses frères et sœurs, elle remercie sa famille tant pour la rigueur de son éducation que pour l’énergie qu’elle déploie à faire vivre ses idées. “Pour nous [mes frères et sœurs], avoir des grands-parents italiens des deux côtés de la famille qui soient non seulement réellement intéressés par la nourriture mais, de manière générale, aussi par l’hospitalité, a été une expérience très enrichissante,” dit-elle. “Lors des déjeuners dominicaux, il y avait toujours entre 20 et 25 personnes, avec la table des enfants à côté. C’était toujours délicieux, toujours bien garni, grâce à ma grand-mère dans la cuisine en cheffe de bord.” Elle se souvient des Noël avec “chants et arancini à la sauce tomate”, le plus simple et réconfortant des plats italiens, fait à la perfection.

 

 

“Avoir des grands-parents italiens des deux côtés de la famille qui soient non seulement réellement intéressés par la nourriture mais, de manière générale, aussi par l’hospitalité, a été une expérience très enrichissante”

 

Sa vision des bars et des restaurants Rocco Forte mêle les leçons apprises dans la famille avec une approche vraiment moderne de l’alimentation et de la nutrition équilibrées. “En général, il est évident que les gens veulent être plus sains”, dit-elle. Tous les menus Rocco Forte Hotels disposent d’alternatives végétariennes et sans gluten, ainsi que d’une myriade de choix, avec des plats à partager ou des chariots à dévorer qui conviennent à la manière de vivre aujourd’hui. “Ce sont ces espaces hybrides, où vous pouvez choisir ce que vous voulez plutôt que de vous mettre à table pour dîner – faites comme vous le sentez !”

“Et évidemment, chaque hôtel entretient ses particularités – c’est l’ADN authentique du lieu qui le rend unique”, affirme-t-elle. Les restaurants attirent les locaux et les hôtes “n’auront pas à sortir pour savoir qu’ils sont à Milan, dans les Pouilles ou à Édimbourg. Mais c’est aussi la possibilité d’avoir ce que vous désirez dans une atmosphère somptueuse, élégante mais aussi cozy et accueillante.” À chaque lieu son esprit. 

View View View