À la Rencontre d’une Fleuriste Haute en Couleurs

Rocco Forte Hotels
JUIL. 12th

Tous les deux ans, un tapis de fleurs couleur arc-en-ciel couvre la Grand-Place pavée de Bruxelles. À l’origine de ce spectacle floral embaumant et coloré se trouve une femme, Annette Katz

Sans sa passion, le Tapis de Fleurs de Bruxelles n’existerait pas. Pour le 50e anniversaire de cet événement biannuel époustouflant, nous sommes allés à la rencontre d’Annette Katz, celle qui est en charge de couvrir de fleurs la place au cœur de la capitale Belge et classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Le spectacle ne se trouve qu’à quelques minutes à pied de l’Hotel Amigo où notre fleuriste en résidence, Do Flower, s’attelle à la création de notre premier tapis de fleurs.

Reproduction à échelle réduite du design qui orne la place centrale, notre petit tapis est visible dans l’entrée de notre hôtel un mois durant à partir du 12 août 2022. Notre exposition sera dévoilée lors d’une soirée confidentielle accompagnée de cocktails estivaux tintant dans des verres agréablement rafraîchis.

Comment avez-vous pris part au Tapis de Fleurs de Bruxelles ?

Tout a commencé en 1979, vers mes 20 ans. C’était l’année qui fêtait le millénium de la ville. Je travaillais parmi une vingtaine de personnes responsables des événements spéciaux dans tout Bruxelles, du Parc de Bruxelles à la Monnaie en passant par la Grand-Place.

Le premier point fort du spectacle du millénium était Ella Fitzgerald, venue chanter sur la Grand-Place. L’autre point fort, c’était le tapis de fleurs.

Comment êtes-vous devenue l’organisatrice principale ?

À la fin des festivités, je suis restée. À 22 ou 23 ans, j’étais responsable de tous les événements en extérieur de la ville, comme l’organisation de concerts gratuits et plein d’autres activités passionnantes. C’est à ce moment que je me suis dit : “Pourquoi ne pas refaire un Tapis de Fleurs ?”

Je suis allée voir les personnes à l’origine du tapis de 1979 et nous avons pensé à la manière de le perpétuer. Il a bien fallu cinq ou six ans pour y arriver mais nous y sommes parvenus en 1984. 

Comment vous y êtes-vous prise pour faire de ce tapis un événement récurrent ?

J’ai pris les rênes de l’association caritative responsable du Tapis de Fleurs, un partenariat entre des fleuristes de la région (dans la province de Brabant, qui faisait alors partie de Bruxelles) et la ville de Bruxelles. 

À partir de là, j’ai été responsable de l’organisation de toute l’association. Je voulais faire en sorte qu’il revienne tous les deux ans, ce que le conseiller municipal de la culture de l’époque refusait. 

Apporter un million de fleurs dans le centre-ville est une tâche monumentale ; comment faites-vous ?

Renouveler cet événement tous les deux ans est possible. Bien sûr, ça serait impossible sans les fournisseurs de bégonias et l’aide de toutes les personnes qui travaillent à ce jour à la création du Tapis.

Le Tapis de Fleurs vient de fêter ses 50 ans ; comment faites-vous pour sans cesse renouveler le projet ?

Le jeune graphiste de 25 ans, Roo Aguillar Aguado, qui a créé un tapis mexicain pour le dernier Tapis, a travaillé avec notre directeur technique de cette année pour concevoir un tapis de style belge qui est une réinterprétation du tapis original de 1971. 

L’éclairage de certains bâtiments, la musique live et le jeu de lumières est une part très importante de l’expérience. Quant aux tapis futurs ? Je rêve de pouvoir marcher à l’intérieur d’un Tapis de Fleurs qui abriterait un orchestre. J’adorerais voir un espace qui ressemble plus à un jardin et qui accueillerait des événements spéciaux.

Maintenant que vous vous êtes retirée du projet, comment voyez-vous le spectacle que vous avez créé ?

C’est une si belle image de Bruxelles. La carte postale la plus vendue de la Grand-Place de Bruxelles est celle du Tapis de Fleurs. Je suis fière de la ville où je suis née et où j’ai grandi. Je l’aime, elle et les fleurs. 

Les prochains organisateurs du Tapis de Fleurs de Bruxelles devront se surpasser pour continuer à épater les visiteurs. Le Tapis de Fleurs se trouve à quelques pas de l’Hotel Amigo, situé juste derrière la Grand-Place. Pour réserver des billets, contactez notre concierge Marc Neuville sur concierge.amigo@roccofortehotels.com ou en appelant le +32 2547 4736.